Les TOC

Les TOC ( Troubles Obsessionnels Compulsifs)

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est considéré comme un trouble anxieux. Il se caractérise à la fois par des obsessions, qui sont des pensées envahissantes qui génèrent peurs et angoisses, et des compulsions, comme une envie irrépressible de réaliser des gestes répétitifs ou des actes mentaux comme compter ou réciter intérieurement une phrase.

T comme Trouble : les patients qui souffrent de TOC sont extrêmement gênés car ils sont anxieux et les rituels (compulsions) peuvent prendre énormément de temps. Certaines personnes peuvent ainsi vérifier, se laver ou faire du ménage plusieurs heures par jour ce qui est très fatigant. Le TOC est souvent accompagnés de dépression.

O comme Obsessions : images, idées, représentations récurrentes, persistantes, tenaces, involontaires, faisant intrusion dans la conscience sans laisser l’esprit en repos.

Les obsessions concernent souvent des thèmes comme :

  • La peur de la contamination (55%)
  • Les pensées agressives (50%)
  • Le besoin de symétrie et d’exactitude (36%)
  • Les peurs somatiques (34%)
  • Les représentations sexuelles (32%)

C comme Compulsions : pensées, calculs et/ou comportements répétitifs ou rituels en prolongement des obsessions. Le sujet se sent contraint de « le » faire, c’est « plus fort que lui ». Il en reconnaît pourtant le caractère absurde, mais ne peut s’empêcher d’accomplir la compulsion sous peine de malaise, d’angoisse ou de crises de colère.

Les compulsions les plus fréquentes sont :

  • La vérification (80%)
  • Les rituels de lavage (46%)
  • Les rituels de comptage (46%).

Les évitements : ils sont très nombreux car la personne souffrant de TOC préfère éviter certaines situations plutôt que de se sentir mal (éviter de faire des choses par exemple toucher des objets « contaminés » etc).

Le TOC est un trouble assez férquent touchant 2 à 3% de la population .

Les TCC sont les seules thérapies efficaces et recommandées par la Haute Autorité de Santé (HAS), associées à un traiment médicamenteux, très souvent nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *