Le trouble d’anxiété généralisée ou TAG

Le trouble d’anxiété généralisée ou TAG se caractérise par la présence constante d’inquiétudes difficilement contrôlables.

Lors d’une situation donnée, le sujet entretient psychologiquement plusieurs scénarios négatifs et devient hypervigilant et très vulnérable aux stresseurs environnementaux.

L’anxiété généralisée peut être caractérisée par

  • Une anxiété, des inquiétudes ou des soucis excessifs survenant, de façon générale, tous les jours au cours d’une période d’au moins 6 mois, à propos de certaines activités, (en particulier celles qui sont reliées à l’école pour les enfants) ;
  • Une difficulté à contrôler cette anxiété et à oublier ses soucis
  • L’anxiété et les soucis sont associés à au moins trois des neuf symptômes suivants :

- agitation ou sensation d’être survolté ou à bout

- fatigabilité

- difficulté de concentration ou trous de mémoire

- irritabilité

- tension musculaire

- perturbation du sommeil et, en particulier, difficulté d’endormissement ou réveils nocturnes

- spasmes et douleurs au ventre pouvant parfois être très violents et récurrents

- perturbation de l’alimentation, due notamment aux maux de ventre et spasmes

- épuisement et fébrilité

L’anxiété généralisée revêt deux aspects,

  • chronique : l’attente anxieuse
  • aigu : l’attaque de panique.

L’anxiété peut se présenter sous forme d’émotions et de pensées négatives (anxiété psychique) et de symptômes physiques (anxiété somatique) pouvant faire croire soit à un problème médical de nature purement physique ou parfois même à de la dépression. Les équivalents somatiques sont bien plus courants que les crises d’angoisse à proprement parler.

La recherche a démontré des caractéristiques psychologiques particulières chez les personnes souffrant d’anxiété généralisée. Ce sont l’intolérance à l’incertitude, l’impression que s’inquiéter peut avoir une certaine utilité et la faible perception d’efficacité personnelle à résoudre avec succès des problèmes de façon autonome.
Plusieurs études ont démontré l’efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale dans le traitement des troubles anxieux tant individuellement qu’en groupe. Les études confirment que les approches psychothérapeutiques sont plus efficaces à long terme que la pharmacothérapie (médication) contre les troubles anxieux.

La thérapie propose à la personne d’observer et d’analyser ses comportements et ses pensées anxieuses, apprendre de nouveaux comportements, et remplacer les pensées et les émotions non désirées par d’autres plus adaptées.Elle l’aide à mettre en place des stratégies de gestion du stress et de résolution de problèmes.

La thérape comprendra aussi

  • des techniques de relaxation
  • des excercises respiratoires
  • de la méditation pleine conscience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>